0
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
0
Shares

bfm-today-blegique

On l’attendait depuis la suppression récente de cette radio économique vraiment très intéressante.

Et j’en veux pour preuve, le site de BFM France est une source inépuisable d’articles, de podcast audios et vidéos en tous genres, sources que j’utilise fréquemment pour mes études à l’ICHEC Cergeco.

Mais pourquoi, diable, en Belgique on ne sait pas faire comme les autres ? Pourquoi doit-on toujours s’écarter d’un concept qui fonctionne à merveille et pourquoi ne tente-t-on pas de s’harmoniser ?

Déjà, il y a quelques temps je critiquais ouvertement le site web de Elle Belgique. Vont-ils refaire la même erreur pour BFM Today?

Je vais tenter de m’expliquer, de façon concise si possible.

BFM Today nous propose en fait de s’abonner via e-mail ou sms. Ce qui aura pour effet de recvoir un lien nous permmetant de consulter le magazine en ligne sous un format différent, « créatif » souligne Christian Miroir, directeur de BFM Today.

La créativité annoncée s’exprime à l’aide d’un nouveau format jamais créé jusqu’à présent précise le directeur du magazine. Il s’agit en fait d’un un cybermagazine alliant texte, images, sons et vidéos.

Je ne vois en cela rien de créatif, voire même plutôt un concept totalement dépassé.

Je cite la réaction de Patrick Steinfort  paru sur Trends Tendance, critique que j’approuve à 100%

Patrick Steinfort, responsable de la régie Hi-Media en Belgique et fin connaisseur de la pub en ligne émet des doutes : «ce type de produit se montre souvent compliqué, analyse-t-il. Or, sur le Web, ce qui n’est pas simple ne fonctionne pas. Sans compter que pour parvenir à commercialiser convenablement un produit et commencer à gagner de l’argent en ligne, il faut déjà atteindre de grandes audiences. Il n’y a pas de règle mais je dirais que 100.000 visiteurs mensuels est un seuil qui commence à compter. Personnellement, je ne crois pas à ce type de produit qui, en fin de compte, font penser à du multimédia comme on le faisait il y a une dizaine d’années sur des CD-Rom.»

Et de fait, lorsqu’on se rend sur le site (en Full Flash, pas génial pour le référencement et encore moins pour les règles d’accessibilités , n’est ce pas Monique ?), il faut plusieur clics avant d’arriver à ce fameux Cybermagazine qui met tout de même un certain temps à se charger.

bfm-today-3

bfm-today-2

bfm-today-1

Aprés avoir été invité trois fois par un « cliquez-ici » l’on arrive enfin à ce magazine en Flash …

bfm-today-4

Exit donc la règle des trois clics (parfois contestée) et de la conversion d’un internaute en un temps record….

Pourquoi ne veulent-il pas faire un site d’information tels que la RTBF, L’Echo, La Libre, la DH etc… où l’information est classée de façon claire et précise ?

Sur ces portails précités il est tout à fait possible de s’abonner par RSS, de réagir à un article, de diffuser l’information sur d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Linked In, Scoopéo, Technorati etc…

Qu’en est-il aussi des feed RSS qui auraient pû alimenter Twitter comme c’est le cas pour la plupart des journaux d’actualité belges précités via Belgium_FR ou simplement via son aggrégateur RSS favori ?

Et aussi, qu’en est-il de la portabilité du site ? Si l’on peut s’abonner par SMS c’est que d’instinct on aimerait visiter le site sur son mobile, or la plupart des mobiles ne peuvent afficher correctement sinon pas du tout les technologies Flash. Une abbération de taille !

Comment vont-ils faire pour atteindre leur cible et attirer les annonceurs si un minimum de visites n’est pas atteint ?

J’ose espérer qu’en fait il n’en est rien et qu’ils lanceront un véritable portail économique, même s’ils ne sont plus que trois journalistes à la rédaction.

Rendez-vous est donc donné le Lundi 9 février pour voir ce qu’il en est réellement mais en attendant, je reste dubitatif…

PS : deux sites sont déjà réservés à savoir BFMradio.be et BFMtele.be

0
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
0
Shares
About the Author

Electronic Illusions, le blog. Création de sites Internet compatibles W3C. Spécialiste CMS et E-Commerce. Webdesign CSS, SEO, Référencement, Optimisation, Logos. Bruxelles

Related Posts

UPDATE (15 Juillet 2015) : Celio a (enfin) pris contact avec moi tant sur Twitter que par mail...

Le boom de la mode en ligne Depuis ses premiers balbutiements au début de l’an 2000, la vente de...

Zalando : un e-commerce qui a sû trouver chaussure à son pied ! Un acteur de poids ! Des sites...

  • de Meulenaer

    Messieurs,

    Pourquoi ne pas remettre tout simplement BFM sur les ondes. Il y a une demande, cela est certain. Pourquoi compliquer les choses…? Ca coûte trop cher..? Si c’est cela alors ça sent le scandal car j’avais plaisir à écouter BFM qui contrastait tellement d’avec les autres radios…En fait où êtes-vous à Bruxelles, dans quelle maison de maître bruxelloise…?

    Nous vous invitons à l’inauguration de notre nouvelle galerie d’art, la Washington Gallery, à la rue Washington 54 (1050 Bruxelles), le 11 mars 2009 à 18:30, l’artiste mis à l’honneur est Luc Janetzky, artiste belge connu mondialement.

    (vous êtes le premier et le seul média que nous avons contacté de cette manière vous serez les premier à révéler l’info à vos auditeurs..).

    Jacques de Meulenaer/ Freddy Ransy

  • yves cornez

    je suis ravi de retrouver avec un énorme plaisir ma radio préférée.je souhaite également m’abonner à vos informations journalières à partir du 9 février.