0
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
0
Shares

Etant étudiant à l’ICHEC, je dois remettre à la fin de l’année un travail de fin d’études. Le sujet, choisi d’un commun accord avec mon pote de classe Olivier traite du marketing dans le e-commerce équitable.

En effet, l’on se rend aujour’dhui compte que le e-commerce est une réaliée mais aussi et surtout que la conscientisation sur les problèmes écologiques et financiers augmentent de jour en jour !

L’on est de plus en plus amené  à respecter notre environnement, de manger sain, de manger local, de consommer avec le minimum d’emprunte CO2 mais aussi de faire attention à nos dépenses dans un contexte économique des plus défavorables.

Un passage par le marketing et la communication est donc obligatoire si l’on veut vendre les mérites de ces produits équitables, bio et durables.

Mais l’on remarquera tristement que les mêmes politiques de communications sont utilisées : le traditionel cueilleur de café bolivien fichu de son poncho multicolore…..

Or, qui doit-on convaincre ? Les militants et pro-écolos ? Non, ceci est déjà fait.

Convaincre le consommateur Lamba ? Oui, certainement mais dès lors que l’on s’intéresse à lui et que l’on réponde à sa demande….

Et là, l’on se rend compte qu’il y a un gros travail à faire au niveau des producteurs et distributeurs de ces produits.

Quoi donc de plus normal d’aller faire un petit tour du côté du salon Planet Attitude sur le site de Tours & Taxis.

Le salon ne nous a pas laissé un trace indélébile car on retombait dans le sacro-saint cliché de l’écolo-militant….rien d’attirant pour le commun des mortels : beaucoup de stands « hors-sujet » en ce qui concerne notre recherche principale : trouver du hype, du fashion, du design, du moderne et du fun !

L’on soulignera tout de même la présence de quelques stands qui ont attiré notre attention car leur projet en valait la peine et sentaient l’entreprise moderne et non pas la camomille desséchée…

  • B2B Fair : Une société toute jeune de 6 mois qui propose aux entreprises des colis-cadeaux issus du commerce équitable (café, vin, cosmétiques, etc…). Pas mal du tout et une personne fort sympathique : Christophe Cornet.
  • Ethicstore : une boutique de e-commerce spécialisée dans l’équitable. Produits intéressants et variés (t-shirt, sacs, draps de bains, etc…) Dommage que l’on n’ait pas pu discuter plus longuement avec la personne présente sur le stand.
  • Angalio Productions : Maison de production de films pour les acteurs (associations, ONG, etc…) au service du développement durable. Vraiment sympa comme action, surtout que leur film coute  cinq fois moins cher qu’une maison de production classique. Personne très sympathqiue au stand (et mac addict) : Chuck de Liedekerke.

Outre les produits de développement durable nous avons retenu aussi des produits design et éco tels que :

  • Bobhanger : un bout de carton pliable, deux vieilles bouteilles d’eau minérale et vous voilà avec un cintre écologique et franchement tendance ! La boutique Mr Poulet utiliserait déjà ces produits.
  • Siton design : une boutique virtuelle d’objets design et de promotion des artistes liégeois. Franchement pas mal du tout

En résumé, pas tout à fait satisfait. Ce qui nous réconforte finalement dans l’idée qu’il ya encore beaucoup de travail à faire en termes de communication et marketing dans le domaine de l’équitable !

Pour approfondir :

0
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
0
Shares
About the Author

Electronic Illusions, le blog. Création de sites Internet compatibles W3C. Spécialiste CMS et E-Commerce. Webdesign CSS, SEO, Référencement, Optimisation, Logos. Bruxelles

Related Posts

UPDATE (15 Juillet 2015) : Celio a (enfin) pris contact avec moi tant sur Twitter que par mail...

Zalando : un e-commerce qui a sû trouver chaussure à son pied ! Un acteur de poids ! Des sites...

En Octobre 2010 j’avais émis un « coup de gueule » contre le célèbre opérateur télécom suite à ma...

  • http://www.planetattitude.eu Virginie

    En tant qu’organisatrice du Salon Planet Attitude, ce poste m’a particulièrement interpellée.

    La perception d’un visiteur (même si elle n’est pas très positive), ne peut être que constructive pour l’avenir.

    Il est en effet très difficile de sortir le développement durable de son odeur de « camomille sèchée » (j’aime beaucoup l’expression, ça change de la laine de yack).
    Mais ce qui est sexy pour les uns ne l’est pas nécessairement pour les autres. Entre les véhicules électriques, les vélos pour transport en commun, les produits d’entretien écologique, les cheminées éco ou les panneaux photovoltaïques … il y en a pour tous les goûts!

    Ceci étant dit, cher visiteur étudiant de l’ICHEC, je serais très intéressée d’en savoir un peu plus sur votre réflexion concernant le marketing et la communication dans l’équitable…